Avertir le modérateur

22/01/2009

Disparition de Jean-François Delas: "Toute une histoire"... et moi

Jeff 20 ans.jpg
En me réveillant, j'ai regardé mon téléphone, j'ai été plutôt surprise de voir que j'avais whatmille messages (message subliminal qui signifiait : personne ne m'appelle jamais ).

Un journaliste avait bien reçu mon message et voulait parler de Jeff à la télévision.

Euhhh quelle émission? Je réécoute trois fois le message (oui je sais quand je me lève je suis plutôt longue à la détente) pour capter le nom...

"Toute une histoire" sur France 2...

Ah, j'ai appelé "Toute une histoire" moi?

Pas d'emballement, on sait (pour ceux qui me suivent régulièrement) que les émissions quand elles appellent, s'intéressent, promettent, au final... elles annulent.

Bref, je rappelle, je tombe sur quelqu'un de super sympa qui veut qu'on parle de Jean-François, de sa vie, de sa disparition, des liens qui nous unissaient, etc...

Le thème de l'émission, c'est "L'Amitié" et donc ça tournera autour de la relation que j'avais avec Jean-François pour finir sur ce que je fais depuis qu'il a disparu, arffff...

Coup dur pour moi...



J'ai toujours refusé catégoriquement de passer à la télé, pourquoi?

- Parce que je ne me considère que comme "l'intermédiaire" entre Claudie et les médias (ou les internautes),

- Que par conséquent, j'estime que si quelqu'un doit être sur le devant de la scène, c'est elle pour parler de SON fils,

- Que raconter un morceau de ma vie devant des millions de gens me terrorise,

- Qu'être visible physiquement me terrorise aussi (oui, je sais ici il y a ma photo mis ma photo ne bouge pas, n'a pas de voix, ne change pas... nuance significative pour moi),

- Que je ne cherche pas mon quart d'heure de gloire,

- Que j'aime passer inaperçue et que les gens qui me côtoient tous les jours ne connaissent pas ma vie privée (privée = privée des autres),

- Que je n'ai pas envie qu'on me reconnaisse dans la rue (bon je sais ce n'est QUE l'émission de Delarue mais bon quand même...),

- Que j'ai peur d'être jugée sur mon apparence physique (tatouages apparents), ou que mes propos me fassent passer pour la blonde que je suis (parfois). En gros qu'on me déteste (oui ça c'est vraiment très con, ça ne me dérange pas qu'on me déteste mais si je peux éviter de le savoir, ça m'arrange... Surtout quand je ne connais pas les gens... Et à la lecture ici parfois de certaines réactions, j'ai déjà ma dose... )

- Et surtout, que j'ai une p**** de très mauvaise expérience niveau presse dont je me suis bien gardée de vous faire part...

Donc, cette proposition demande réflexion, le sympathique jeune homme met en avant des arguments très lourds :

- Je dois passer au travers de mes appriories pour Claudie,

- Idem pour Jeff,

- Personne, à la tv, ne s'est jamais intéressé à l'histoire de Jeff, c'est une occasion en or,

- Ca va faire 7 ans qu'il a disparu... etc ... etc...

Et, quand j'appelle Claudie, je réalise qu'effectivement, il faut que je le fasse (j'ai d'ailleurs oublié de lui dire que j'ai d'abord demandé à réfléchir).

J'ai donc obtenu que Claudie soit à mes côtés et... l'enregistrement est vendredi (si je ne suis pas morte d'angoisse avant).



Voilà, mes fidèles lecteurs réguliers, il fallait quand même que je vous le dise...

06/06/2008

Toujours aucun indice à Valence...

1744102930.jpg

 

4 tatoueurs à Valence...

Sur les 4, 2 adorables qui ont regardé les vidéos avec moi par téléphone.

Ils n'ont pas reconnu Jean François, ni les tatoos...

Et 2 qui ne répondent pas au tél...


Alors, je vais continuer à me creuser la tête pour trouver le moyen qui fera que tout le monde puisse connaitre le visage de Jean François.

Au niveau des affiches, la mobilisation est forte à Marseille grâce à Laurence qui a réquisitionné tous ses amis et voisins pour 1 campagne d'affichage.
Cette jeune femme, sa gentillesse, son intérêt, sa motivation, tout chez elle m'émeut beaucoup.

Valérie, à Lyon, a fait la triste expérience du désintérêt de la plupart de ses potes mais colle malgré tout des affiches où elle peut.
1 petite nana vraiment chou en tout cas...

Et bientôt Romain sur Paris s'y mettra.

Oui le compte est vite fait, 6 ans après pas évident, surtout sans médiatisation...

Alors certains se disent pourquoi si longtemps après?

La réponse est simple, je ne m'en mélais pas, la Police s'en occupait, du moins Claudie le croyait.

Elle croyait son fils recherché et inscrit au fichier des personnes disparues.

Mais l'enquête était close et Jean François n'a jamais été réellement recherché, mais ça, elle ne l'a appris que récemment, à cause de moi.

Alors, j'ai promis à ce petit bout de femme hyper courageuse que le net serait peut être son miracle, que je ne lacherais pas l'affaire et j'ai commencé à ouvrir les blogs....



Maintenant, j'ai épuisé toutes les solutions, j'ai envoyé des mails à toutes les émissions, contacté tous les journalistes possible et imaginable mais rien...

Il me reste les affiches et les blogs...

Mais quoi dire au fil des jours, quoi faire, je ne sais plus...

Je vais trouver, comme d'hab'... et croiser les doigts... encore...

28/05/2008

''Je sais qu'Internet peut être source de miracle''

Avatar
Par Le Coach , le 27/05/2008
Ajouter à mes favoris
Le 1er avril 2002, Jean-François Delas disparait de l'hôpital de Thonon-les-Bains. Parmi ses proches, Jessica (visible dans la première vidéo), une amie, qui se bat contre ventes et marées pour le retrouver pour trouver la moindre ''preuve de vie''. Le Post l'a interviewée pour relayer son avis de recherche.

Jean-François Delas avis de recherche

Qui est Jean-François?
Un jeune homme qui aura 32 ans en juin prochain. Avant sa disparition, il était passionné d'arts sous toutes formes, souhaitait en faire son métier. Il a été faire une partie de ses études à Miami et Hollywood, le maquillage de cinéma, les effets spéciaux, tout ça c'était sa vie...Ensuite, il a fait l'Ecole Multimédia à Paris, il travaillait en alternance dans un studio de dessins animés. Tous les gens qui le croisaient le trouvait marrant, sociable, souriant et ouvert...



Jean-François Delas
Dans quelles circonstances a-t-il disparu?
"Après son école à Paris, Jean François est revenu vivre chez sa maman dans sa région natale, la Haute-Savoie. Il était un peu déprimé, n'avait pas trouvé de travail et la grande histoire d'amour qu'il vivait touchait à sa fin...Il s'est mis à fumer des joints régulièrement avec des amis. Et le 1er Avril 2002, il a fait ce qu'on appelle un "mauvais délire" dû a priori à la consommation d'une substance illicite. Sa maman dépourvue face à cette situation a appelé le SMUR qui est arrivé peu de temps après.Elle ne s'attendait pas à un tel déploiement, des infirmiers, des pompiers et un médecin, qui voulait emporter Jeff dans une camisole de force! Finalement, son état ne nécessitant pas ce genre de pratique, ils y ont renoncé. Ils l'ont donc emmené vêtu d'un bas de pyjama, d'un pull et de baskets vers l'hôpital psychiatrique des Morillons à Thonon-les-Bains. Jean François y est resté 3 jours pendant lesquels on a interdit à Claudie, à sa famille et ses amis de prendre contact avec lui.Le 3ème jour vers 21h30, Claudie a reçu un appel de l'infirmier de garde qui lui demandait si Jean François était chez elle car il ne l'avait plus vu depuis 19h/19h30."

Jean-François Delas

Comment se déroule l'enquête depuis 2002?
"L'"enquête" est vraiment un grand mot, je dirais plutôt l'absence d'enquête... Selon l'Infirmier de garde, l'hôpital avait fait le nécessaire en prévenant le commissariat. Claudie, quant à elle, avait dès le coup de fil de celui-ci pris l'initiative d'appeler tous les amis de Jeff afin de savoir s'ils l'avaient vu. Il faut savoir que Jean François n'avait rien sur lui, pas de papiers, pas d'argent, pas de portable...Claudie est allée dès le lendemain matin avec des photos signaler la disparition de son fils mais, une semaine plus tard, quand elle a voulu mettre un avis de recherche dans un journal local, elle a appris que le nécessaire n'avait pas été fait officiellement et a dû recommencer les démarches.A partir de ce jour, à chacunes de ses visites ou de ses appels, on lui répondait que s'il y avait du nouveau, on la contacterait.l n'y en a jamais eu...Parallèlement, elle a écrit au Procureur, et n'a jamais reçu de réponse en 6 ans. En avril, suite à un nouveau courrier où elle sollicitait un entretien, la réponse ne s'est cette fois pas fait attendre: l'enquête était close et ne serait pas rouverte à moins que l'on apporte un élément nouveau. Personne n'avait semble t-iljugé utile de lui en faire part.
Dans une interview faite à France 3, le 8 Mai 2008, le Procureur a répondu au journaliste que la Police avait gardé le dossier 2 ans sous le coude, n'ayant jamais eu aucune réponse à nos questions, nous pouvons en conclure que l'enquête a été close en 2004. La stupéfaction a été encore plus terrible quand nous avons su que Jean François n'était inscrit nulle part, dans aucun fichier de personnes disparues malgré les demandes incessantes de sa maman, a priori il ne semble n'y avoir jamais figuré!"



Quelle est votre relation avec lui?

"Je suis une connaissance de Jean-François, j'ai pris contact avec sa maman Claudie un jour, pour avoir des nouvelles de lui, de l'enquête...
Quand elle m'a fait part de son désarroi, de l'absence d'intérêt que suscitait Jeff pour les services de police, quand j'ai vu et lu les réponses qu'on lui faisait, cela m'a revolté. Je ne comprenais pas pourquoi rien n'avait été fait, j'ai pris contact avec d'autres familles de personnes disparues, j'ai appris que dans leurs cas, la Police avait organisé des battues, des survols des zones, interrogé les entourages des victimes etc...Pour Jean François, nous n'avons rien eu de tout cela, je veux comprendre pourquoi, sur quels critères ils se basent pour agir ou pour laisser une Maman seule face à ce drame."

Par quels autres moyens lancez-vous votre appel?
"Je me suis fait une raison, je sais que l'aide ne viendra pas des autorités compétentes. Je sais qu'internet peut être source de miracle, de solidarité, qu'il touche des gens qui se trouvent aux 4 coins du monde, alors j'ouvre des blogs et je fais des vidéos. Je me dis que quelqu'un, quelque part sait forcément quelque chose que nous ne savons pas, ou mieux qu'il cotoie peut être Jean-François, que notre détresse ne le laissera pas insensible."

N'hésitez pas à nous écrire si vous avez la moindre information au sujet de Jean-François Delas. 

A lire aussi :
- Disparu à Thonon-les-Bains: avis de recherche sur Youtube
- Jean François Delas, du Rap pour les disparitions...
- La Maman de Jean François Delas sur France 3

27/05/2008

Jean François Delas / Fatima Saiah : Aidons nous tous...

La tragique dispariton de Fatima est devenue réellement médiatique, dans 1 précédent post je réclamais + de photos de la jeune fille : en voilà.

Pour que vous puissiez tous la voir sous 1 jour différent...

 Voilà aussi 2 sites, n'hésitez pas, 1 mot est toujours important...

 

 

http://membres.lycos.fr/fatima013/

http://saiahfatima06.skyrock.com/

 

1405729911.jpg450523237.jpg1028866495.2.jpg98878770.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

133436205.jpg2015050955.gif

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu